Le futur foyer d’accueil médicalisé aux Mureaux, un projet soutenu par le FS2i. Image : © Fondation des Amis de l’Atelier
Posté dans Grand projet

150 millions d’euros pour la solidarité territoriale

Créé en 2019 par les sept Départements d’Île-de-France, le Fonds de solidarité et d’Investissement interdépartemental (FS2i) va permettre le financement de projets majeurs.

Le FS2i a entériné son budget 2020. Réunis en conseil d’administration autour de Stéphane Troussel, président de la Seine-Saint-Denis qui assure en 2020 la présidence tournante, les sept Départements franciliens poursuivent les missions du Fonds d’investissement Interdépartemental d’Île-de-France (FS2i). Cette année, 150 millions d’euros – dont une contribution de 52 millions par les Hauts-de-Seine – seront déployés sur le territoire régional afin de redistribuer les richesses entre chaque collectivité au titre de la solidarité territoriale et de favoriser un développement durable et équilibré. Parmi les projets soutenus en 2020 par le FS2i, celui, mené par les Yvelines et les Hauts-de-Seine, de création d’un Foyer d’accueil médicalisé (FAM) aux Mureaux (lire ci-dessous). Le fonds servira également à financer des actions dans les domaines de la voirie, des transports, de l’eau, du sport, des collèges dans toute la région…

Le vote de ce budget 2020 est une concrétisation majeure de cette démarche inédite du FS2i. Lancé à l’automne 2018, ce fonds avait vu sa mise en application bloquée par l’État, alors même que celui-ci n’est pas contributeur. Cela avait été perçu par les Départements comme une volonté de freiner une initiative unique en France de solidarité territoriale. 

M.L.B.
www.hauts-de-seine.fr

Un foyer interdépartemental pour la prise en charge de l’autisme

Le chantier a déjà débuté du côté du centre hospitalier intercommunal de Bécheville, aux Mureaux dans les Yvelines. Dans moins d’un an, début 2021, la plateforme interdépartementale de proximité adaptée d’hébergement et de services pour adultes avec troubles du spectre autistique (TSA) et pour adultes avec handicap psychique sera livrée. Ce projet phare de la fusion Yvelines/Hauts-de-Seine sera porté avec l’Agence Régionale de Santé et piloté par la Fondation des Amis de l’Atelier. Le complexe comptera 158 places à destination des Yvelinois et Alto-Séquanais, aujourd’hui souvent obligés de partir vers la Belgique pour trouver une solution de prise en charge, faute de places et de moyens d’accompagnement à proximité. Les Hauts-de-Seine et les Yvelines investissent 30,7 millions d’euros pour la construction de cette structure interdépartementale. n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *