© Cyril Badet
Posté dans Voirie

Au Nord, la RD 1 achève sa mue

Après trois ans de travaux, la route départementale dévoile un boulevard urbain pour toutes les mobilités entre les quais de Clichy et Charles-Pasqua à Levallois-Perret.

Après trois ans de travaux, le tronçon de la RD 1 situé entre la rue Jules-Guesde à Levallois-Perret et le carrefour Paul-Dupont à Clichy-la-Garenne est désormais pleinement rouvert à la circulation avant les tout derniers aménagements au pied des immeubles. Certaines plantations ont été installées en avril en bord de route et sur les berges ; d’autres attendront l’automne, période plus propice à leur bonne reprise. La zone sera encore impactée une partie du mois de mai par la réparation – opérée par RTE – d’une avarie sur un câble haute tension sur le trottoir côté Seine entre le pont d’Asnières et le pont-rail Michelet où circule le Transilien. Objectif final de ce chantier : fluidifier la circulation sur cette route située dans un secteur urbanisé en plein développement économique qui voit passer chaque jour 26 000 véhicules.

Circulation apaisée

En surface, deux files de circulation ont été prévues pour les véhicules dans chaque sens. Les cyclistes ont désormais leur propre couloir – une piste double sens d’un seul côté de la voie à Levallois et une piste simple sens de chaque côté de la voie à Clichy -, le but étant de leur offrir à terme un itinéraire le long de l’axe. Vers le pont d’Asnières, la chaussée se creuse, laissant apparaître un passage souterrain de soixante-trois mètres de long avec une file de circulation par sens construit sous un rond-point à feux pour apaiser la circulation. Enfin, côté Seine, une promenade de deux cents mètres de long prolongeant celle déjà existante rend plus facile l’accès du fleuve aux piétons et aux riverains.

Le coût des travaux s’élève à 27,4 M€ pour la voirie dont 16 financés par le Département et le reste par la Région. D’autres travaux vont suivre sur cet axe de dix-neuf kilomètres qui longe la Seine depuis les portes de Paris à Issy-les-Moulineaux jusqu’à la Seine-Saint-Denis, notamment à Boulogne-Billancourt dans le secteur du pont de Sèvres et entre les ponts Renault et de Billancourt, avec une requalification qui proposera deux files de circulation dans chaque sens en intégrant des liaisons cyclables et un réaménagement des berges de Seine. 

Mélanie Le Beller
www.hauts-de-seine.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *