CD92/Jean-Luc Dolmaire
Posté dans transport

Le Circulaire expérimente le boulevard du futur

Le Département lance un appel à projets innovants sur cet axe de près de quatre kilomètres qui entoure Paris La Défense. Candidatures jusqu’au 31 mai.

Passé dans le giron départemental en 2017, la RD993 – ou boulevard Circulaire de Paris La Défense – s’interroge désormais sur son avenir. Cet axe qui ceinture le quartier d’affaires sur 3,83 kilomètres voit passer chaque jour 30 000 véhicules et dix lignes de bus. Mais cette ancienne route nationale est aujourd’hui confrontée à des problèmes de signalisation et fait office de véritable barrière entre le quartier et les villes environnantes. « Aujourd’hui, il ne remplit pas son rôle qui est de rendre plus accessible et attractif Paris La Défense. Avec la modernisation et les nouveaux usages de ce boulevard, il y a plein de choses à faire ! », explique Patrick Devedjian. « Ce projet intègre complètement la stratégie de Paris La Défense qui est de sortir le quartier de son isolement, estime Marie-Célie Guillaume, directrice générale de Paris La Défense. La politique que l’on mène consiste à retisser le lien avec ce territoire, de transformer cette autoroute en un boulevard urbain pacifié et praticable par toutes les mobilités. »

En attendant la requalification de cette route départementale, le Département, en collaboration avec l’établissement public Paris La Défense, propose d’en faire un « démonstrateur de l’innovation » à travers un appel à projets. Celui-ci a été lancé le 12 mars dernier, lors du Mipim, le Marché international des professionnels de l’immobilier qui se déroulait à Cannes. « Il va nous aider à trouver la meilleure solution sur la transformation du Circulaire. Il s’agit d’intégrer toutes les mobilités, tous les nouveaux usages possibles et de permettre une meilleure accessibilité à notre quartier d’affaires », poursuit Patrick Devedjian.

Démonstration et innovation

Huit thèmes très ouverts ont été sélectionnés dans le cadre de cet appel à projets qui porte sur le boulevard et ses abords : la conduite adaptée et mobilités innovantes, la valorisation énergétique, la facilitation de la maintenance et la gestion optimisée du patrimoine, la nature en ville, l’eau dans la ville durable, la limitation des nuisances, la scénographie urbaine et usage et un thème « carte blanche » qui laisse libre cours à la créativité des porteurs de projets. L’originalité de ce « lab » repose sur deux critères. Tout d’abord sa diversité puisque toutes les structures peuvent être candidats, de la start-up à la grosse entreprise, et proposer des idées d’envergure différente. Ensuite son côté expérimental : il ne s’agit pas ici d’un appel à projets d’aménagement soumis à un strict cahier des charges mais de démonstration et d’innovation soit sur la totalité de la RD 993, soit sur une de ses portions. Les porteurs de projets retenus pourront ainsi « tester » leurs idées sur une durée variable, jusqu’à fin 2022.

Les candidats peuvent télécharger leur dossier sur la plateforme dédiée jusqu’au 31 mai sur
www.RD993lab.fr. Les projets seront ensuite jugés par une équipe pluridisciplinaire du conseil départemental et de Paris La Défense mêlant services de la voirie, des parcs et jardins, de l’eau, de l’attractivité du territoire et même de la culture. Une première sélection sera effectuée et les candidats auditionnés par un jury lors d’une séance de « pitchs ». Les résultats définitifs tomberont au second semestre pour une installation in situ des premiers prototypes début 2020. Le Département contribuera au déploiement de ces projets avec une aide financière pouvant aller jusqu’à 75 % du coût total.

Mélanie Le Beller
www.RD993lab.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *