Posté dans Les échos
INSTITUTION

PLUS DE QUATRE MILLIONS D’EUROS POUR CHAVILLE

De gauche à droite, Armelle Tilly, vice-présidente du Département, Jean-Jacques Guillet, maire de Chaville, et Georges Siffredi. Photo : CD92/Willy Labre

 

Un quatrième contrat de développement a été signé pour trois ans entre la ville et le Département, qui facilitera l’émergence de projets locaux et permettra de soutenir les services de proximité et la vie associative.





Ce nouveau contrat entre les deux collectivités atteint 4,3 MÄ pour son seul volet en investissement contre 2 MÄ sur la période 2019-2021. « Cette hausse démontre la vitalité de la commune », estime Georges Siffredi. Depuis bientôt dix ans, le regroupement des aides départementales au sein d’une enveloppe unique et négociée pour trois ans facilite l’émergence de projets locaux. « Ces contrats évoluent avec nos priorités : ils nous ont permis d’aménager le centre-ville puis de rénover notre patrimoine scolaire. Aujourd’hui ils accompagnent la transition écologique », explique le maire, Jean-Jacques Guillet. Ainsi, le site de Maneyrol accueillera une maison d’assistantes maternelles et une nouvelle cuisine centrale « pour maîtriser la restauration scolaire et aller vers davantage de circuits courts », une opération d’un montant de 7 MÄ, financée pour moitié grâce au contrat. Huit cents mille euros seront par ailleurs investis dans l’extension de l’école élémentaire Ferdinand-Buisson, soit 44 % du montant total du projet. En fonctionnement, plus de 750 000 MÄ vont aux activités culturelles et sportives, à la coordination gérontologique et aux structures de la petite enfance. Chaque année, c’est une nouveauté, les montants seront révisés en fonction de l’inflation. 

P.V.

INSTITUTION

UN QUATRIÈME CONTRAT DE DÉVELOPPEMENT POUR VILLE-D’AVRAY

Photo : CD92/Willy Labre

 

En 2022-2024, le Département financera les projets structurants de la commune en matière de transition écologique ainsi que de patrimoine et contribuera au dynamisme de la vie locale, pour un montant total de 2,3 M€.

Ville-d’Avray bénéficiera d’un soutien du Département de plus de 2 MÄ en investissement – montant qui a presque doublé par rapport à 2019-2021. « Ce dispositif est issu d’une négociation partenariale, explique la maire, Aline de Marcillac. En nous permettant d’anticiper les aides, il garantit la faisabilité de nos projets, ainsi que leur lisibilité et leur transparence auprès des habitants. » Le Département contribuera ainsi à hauteur de 60 % à la rénovation énergétique de la piscine ce qui devrait permettre de diviser par sept les émissions de CO2. Il finance aussi 60 % de la rénovation de la Maison forestière, 50 % de la rénovation de l’église Saint-Nicolas-Saint-Marc, l’un des rares édifices religieux construits pendant la Révolution et 60 % de la réfection des menuiseries du château. Sur quatre projets inscrits, trois décrochent un bonus écologique de 5 à 10 % au titre de leur exemplarité environnementale, soit 100 000 Ä supplémentaires. En fonctionnement, le Département finance à hauteur de 250 000 Ä le relais d’assistantes maternelles, la coordination gérontologique et le tissu culturel et sportif, la répartition des sommes revenant à la commune, « au plus près des besoins et de l’intérêt général. » 

P.V.

Les commentaires sont fermés.