Posté dans Zapping
1

Storytelling

On pourrait appeler cela l’art de raconter des histoires là où, d’ordinaire, il n’y en a pas d’explicites. Tendance qui flirte avec le cinéma, le théâtre ou la littérature, la photographie narrative est toujours spectaculaire. Comme le sont les univers des deux artistes invités par la Maison des Arts d’Antony à mettre en scène leurs histoires, plus ou moins secrètes, plus ou moins politiques. Nicolas Henry, c’est la générosité de la couleur, le regard ému sur l’autre du bout du monde. Michel Lagarde, c’est le mystère en noir et blanc du temps qui passe sur les décors d’antan. Un raccourci bien trop réducteur qui nous enjoint d’aller sur place, du 18 mars au 17 mai, nous immerger en grand format dans « l’ethnologie fantastique » du premier et les « dramagraphies » du second. 
Photo : © Thomas Millet

2

Nuit2

Ce sera la deuxième édition de La Nuit2 proposée par l’Ecla de Sèvres le samedi 25 avril. Une nuit doublement festive pour tous, une invitation au voyage dans les arts visuels, les arts numériques et les arts de la scène, quelques heures arrachées au quotidien pour être dépaysés ensemble et partir à la rencontre de l’autre. Sur le thème Ici, ailleurs, elle s’ouvre à 18 h et se poursuivra jusqu’à 2 h du matin, avec de nombreux spectacles, concerts, performances et ateliers. Parmi les animateurs de cette nuit presque blanche au carré : le groupe Fluo de Benoît Canteteau, le danseur et chorégraphe Thô Anothaï qui nous invitera à descendre le Mékong, la compagnie Cadavres exquis pour Celui qui arrive, le guitariste Louis Winsberg et ses invités au Petit bal de luxe
Photo : © Nitish Meena

3

Illustration

Sixième Mois de l’illustration à Sèvres du 4 au 29 mars. Avec pas mal de loups : les Gentils Grands Méchants Loups d’Isabelle Chatellard au SEL, plutôt doux comme des agneaux ; ou ceux, très graphiques sur fond de tissu carmin, de Mon Chaperon rouge de Frédérick Mansot, exposés à la médiathèque. Et quelques petits hommes, dont les facétieux Tom-Tom et Nana qui présentent, à l’hôtel de ville et en partenariat avec le Festival international de la bande dessinée, l’univers de leur créatrice Bernadette Després. Les Dessins sans dessus dessous des jeunes illustrateurs du lycée Jean-Pierre-Vernant (diplôme national des métiers d’art et du design de Sèvres) complètent l’ensemble à la galerie Alphonse Loubat.
Photo : © DR

4

Objets primés

Dans le cadre du partenariat entre le Département et le Salon de Montrouge, la plasticienne iranienne Zohreh Zavareh – prix du Département au 64e salon en 2019 – expose son travail autour des objets et de leur statut à l’espace d’art La Terrasse à Nanterre, du 13 mars au 16 mai. Avec ses objets usuels privés de leur usage, ses fragments de peu et ses morceaux de presque rien mis en scène derrière un rideau rouge, l’artiste invite chacun à inventer des histoires, étranges ou familières.
Photo : © DR

5

Petites Nuits

Deux soirées instrumentales haut de gamme à l’Orangerie du Domaine de Sceaux : le jazz des pianistes Franck Woeste et Baptiste Trotignon, le 27 mars, en partenariat avec la scène nationale des Gémeaux. Musiques du monde le 24 avril, de l’Argentine aux Balkans avec un peu de Fauré aussi, pour le duo scintillant Vassila Serafimova au marimba et Rémi Delangle à la clarinette.
Photo : © Maxime de Bollivier

6

Victor et François

Dans le cadre d’une mini-exposition, François de Chateaubriand reçoit Victor Hugo au Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups à Châtenay-Malabry. Après « un rapprochement solennel » entre les deux géants avec manuscrits et correspondance jusqu’au 31 mars, la Maison de Chateaubriand s’intéresse à « la postérité des deux écrivains », mais à la bonne franquette, avec « admiration et dérision » en présentant des caricatures, des portraits-charges et des éditions satiriques du 1er avril au 30 juin.
Photo : © CD92/MDC – Société Chateaubriand

7

Chansons

Le festival Musi[cael], du 21 au 28 mars au théâtre de l’Agoreine de Bourg-la-Reine, confie à une petite poignée d’artistes de la chanson française le soin de nous transporter dans un « monde de poésie et de douceur ». Avec Marie Cherrier, Nino et les rêves volés (spectacle jeune public à partir de 6 ans), la « chanteuse volatile » Raphaële Lannadère, et le collectif de Thomas Pitiot sur les traces de Jean Ferrat. 
Photo : © Gregory Dargent

8

Aquarelles

Le musée Roybet Fould de Courbevoie présente, à l’occasion de la semaine du Salon du dessin, dix aquarelles issues de ses collections réalisées par le peintre anglais James Roberts, installé en France en 1819. Il y met en scène notamment l’architecture et les jardins du château Dupuytren et du château de Bécon. Bien nommée James Roberts, une vie de châteaux à Courbevoie, l’exposition est gratuite sur réservation (01 71 05 77 92) du 18 mars au 26 avril.
Photo : © DR

9

Chorégraphie

Le 22e festival ArtDanThé dessine à Vanves, principalement au théâtre et salle Panopée, son « parcours dédié à la création chorégraphique contemporaine ». Fidèle à son histoire mais toujours enclin à sortir des rails trop droits, il traverse les frontières, déplace les lignes, cherche l’hybridation. Jusqu’au 21 mars, un mois en compagnie d’artistes émergents et de quelques grands repères de l’art de la performance, comme François Chaignaud et Alessandro Sciarroni.
Photo : © Valerie Giger

10

Grand siècle

Du 13 mars au 26 avril, Bois-Colombes se révèle pour la quatrième fois ville baroque à l’initiative d’Antigua 92 et du TAC (Territoire art & création). Parmi les événements du festival qui fait la fête à la musique ancienne : La Grande Nuit baroque, le 13 mars à 20 h 30 salle Jean-Renoir, avec un programme de madrigaux du XVIIe italien conçu par le directeur artistique et luthiste Eduardo Egüez ; et le Bal baroque, à vivre en famille costumée dans la salle du conseil de l’hôtel de ville le 3 avril à partir de 19 h. 
Photo : © DR

11

6 + 6 cordes

Mars chez nous est le mois de la guitare. À Montrouge, du 20 au 22 mars, le festival Guitares au Beffroi en est à sa 8e édition autour du Salon de la belle guitare, 90 exposants, 50 concerts de démonstration, et de ses concerts en soirée : Nuit de la guitare classique, blues, Axel Bauer et Dick Annegarn. À Antony du 25 au 29 mars, les incontournables Rencontres internationales de la guitare explorent les instruments du monde entier avec, pour cette 28e édition, un détour vers la musique classique du nord de l’Inde. Avec en parallèle les épreuves et la remise des prix du Concours international de guitare, créé en 2000.
Photo : © DR

12

Promo Beethoven

Après Mozart, Vivaldi, et Ravel, voici venir, pour saluer les 250 ans de Ludwig van, la promotion Beethoven, quatrième déjà de l’Académie musicale Philippe Jaroussky. Et comme toutes les belles histoires, elle commence par le casting des candidats. Les musiciens futurs Jeunes Talents ont jusqu’au 1er avril et les enfants futurs Jeunes apprentis jusqu’au 1er mai pour déposer un dossier en ligne.
Photo : © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *