Le tunnelier a reçu la bénédiction de l’évêque de Nanterre. Photo : © SGP / David Delaporte
Posté dans Équipement

Ligne 15, Laurence creuse son sillon

Le huitième tunnelier de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express commencera à creuser début 2020 depuis Sèvres en direction de Fort d’Issy-Vanves-Clamart.

Depuis l’Île-de-Monsieur, Laurence s’élancera début 2020 en dire-ction de la future gare d’Issy-Fort-de-Vanves. Avant cela, à trente mètres sous terre et comme le veut la tradition, le tunnelier a reçu la bénédiction de l’évêque de Nanterre, Matthieu Rougé. Son nom est un hommage à Laurence Equilbey, cheffe de l’orchestre Insula orchestra en résidence à La Seine Musicale. 

Pendant seize mois, la machine de 1 600 tonnes creusera à raison d’environ onze mètres par jour, sur les 4,2 km du tronçon. Particularité de ce chantier complexe, le tunnelier devra passer à deux reprises sous la Seine, une première fois pour rejoindre Boulogne puis à nouveau à hauteur de l’île Saint-Germain. Avec Laurence, le chantier de la 15 sud entre véritablement en phase industrielle : « Les dix tunneliers de la ligne seront à pied d’œuvre en début d’année prochaine avec un objectif d’achèvement au printemps 2021 de l’ensemble des tunnels. Ils vont relier entre elles les boîtes-gares, qui sont des ouvrages complexes, réalisés lors d’une première étape, des sortes d’immeubles de dix à quinze étages en souterrain », explique Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris. Seront ensuite réalisés, en surface, la partie « voyageurs » des gares et les travaux d’équipement. La ligne 15 sud doit, d’ici 2025, desservir vingt-deux nouvelles communes et transporter quotidiennement 300 000 voyageurs. 

P.V. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *