Posté dans Société

Prévenir et traiter le psycho-traumatisme chez l’enfant

Les Hauts-de-Seine et les Yvelines vont créer avec le centre hospitalier de Versailles, un groupement d’intérêt public dédié au psycho-traumatisme chez l’enfant.

Avec ce nouveau projet commun, les deux Départements visent une prise en charge complète et adaptée des mineurs qui leur sont confiés au titre de la protection de l’enfance.  « Si ces enfants bénéficient déjà d’une prise en charge socio-éducative, psychologique et matérielle, ils ne sont pas suivis autant qu’il conviendrait au plan psychologique et médical. Nous voulons que le dépistage soit le plus précoce possible chez le petit enfant, afin d’éviter la mise en place de mesures d’aides par l’Aide sociale à l’enfance », explique Marie-Laure Godin, vice-présidente chargée des affaires sociales, des solidarités et de l’insertion.

Les élus alto-séquanais ont approuvé le 6 juillet la création d’un groupement d’intérêt public (GIP) qui permettra à tous les partenaires de mettre leurs moyens en commun pour préparer la mise en place d’un centre spécialisé dans ces thématiques. Une concertation réunissant professionnels de l’Aide sociale à l’enfance, pédopsychiatres, psychologues, associations et experts avait déjà permis de fixer plusieurs grands objectifs : assurer un continuum dans le parcours de l’enfant, de la détection au suivi en passant par l’évaluation, articuler court et long terme, coordonner les différents suivis – médical, paramédical, éducatif et social – mais aussi former et sensibiliser les professionnels et familles et soutenir la recherche. 

« La création du groupement d’intérêt public découle de la nécessité de donner une consistance juridique au projet, souligne Marie Laure Godin. Ce centre, qui pourra s’appuyer sur une implantation physique à Versailles, dans les locaux du Département des Yvelines, sera le pivot d’un réseau de structures, existantes ou futures, réparties sur le territoire interdépartemental, voire au-delà. »

Pauline Vinatier
hauts-de-seine.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *