© CD92/Willy Labre
Posté dans Aménagement

Sur les Terrasses, la nature gagne du terrain

Le projet des Terrasses de Nanterre, destiné à rapprocher Paris La Défense de la Seine, progresse avec l’inauguration d’un nouveau tronçon mêlant équipements publics, commerces et logements.

Le projet de réaménagement des Terrasses de Nanterre, entamé il y a une quinzaine d’années, se poursuit avec l’inauguration de la treizième des vingt Terrasses prévues sur ce relief en pente douce du quartier d’affaires jusqu’à la Seine. Avec cette nouvelle portion, ce sont désormais deux hectares supplémentaires (sur onze au total) de promenade qui sont ouverts depuis Paris-La Défense jusqu’à l’université de Nanterre, sur 1,7 km. « Ce qui fait la qualité d’une ville, c’est la qualité de ses espaces verts, estime Patrick Jarry, le maire de la ville. Depuis 2000, Nanterre a gagné quarante hectares de verdure et compte désormais 34 000 arbres plantés et quatre-vingt-deux jardins partagés. » Enterré donc, le projet d’autoroute urbaine en surface dont il fut question un temps. « La ville a longtemps été marquée par des projets urbanistiques dévastateurs, se souvient Patrick Devedjian, président de Paris La Défense. Mais avec cette opération, une transformation profonde s’est opérée de l’autre côté de la Grande Arche. »

Ce dernier tronçon comptera bientôt, au pied des immeubles, des restaurants et même un multiplexe de dix salles de cinéma et mille cinq cents places dont l’ouverture est prévue en début d’année prochaine. Dans les deux mois qui viennent, 175 premiers logements vont être livrés dans le cadre du programme Cœur Université le long du boulevard des Provinces Françaises et de la gare de Nanterre Université.

M.L.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *