© CD92/Willy Labre
Posté dans Collèges

Des PC portables pour l’inclusion scolaire

Garant de la continuité pédagogique pour l’ensemble des élèves, y compris les plus défavorisés, Le Département a équipé ce 14 avril des collégiens de Châtenay-Malabry.

Depuis la mi-mars la continuité pédagogique s’est organisée sur l’espace numérique de travail. Mais encore faut-il pouvoir y accéder dans de bonnes conditions, ce qui n’est pas le cas de toutes les familles au collège Léonard-de-Vinci, situé en réseau d’éducation prioritaire. Grâce au prêt d’un PC ultraportables par le Département, Mathis, élève de quatrième dans cet établissement, va pouvoir aborder la rentrée la semaine prochaine avec plus de sérénité.  « On avait un ordinateur à la maison mais il est très lent et n’a pas de caméra. J’étais en train de prendre du retard car nous avons pas mal de devoirs et plusieurs classes virtuelles, par exemple en histoire-géo et en anglais », explique l’adolescent qui devait de surcroît partager avec son frère le vieil ordinateur familial. « Je vais pouvoir plus facilement dialoguer avec les professeurs », se satisfait de son côté Margaret, la maman, qui l’aide au quotidien.

©CD92/Willy Labre

Eviter le décrochage

Depuis la mi-mars, onze PC ultraportables avaient déjà été remis à Léonard-de-Vinci. Cette seconde distribution cible onze nouvelles familles, identifiées en concertation avec l’Éducation nationale. « Une année de classe c’est trente-six semaines, avec ce matériel si on peut en sauver trois ou quatre, c’est déjà ça. Auparavant une partie de ces élèves utilisaient des smartphones pour accéder au travail demandé. Mais pour le réaliser et le rendre c’était plus compliqué et ils ne pouvaient pas suivre les classes virtuelles », explique la principale, Anne Legrain.  Deux ordinateurs ont été remis par Georges Siffredi, président par intérim du Département ; le restant sera distribué dans la semaine. « Nous ne voulons laisser personne au bord de la route, souligne ce dernier. Il faut prendre soin de ces jeunes parfois issus de milieux difficiles, permettre que leur scolarité se déroule du mieux possible et éviter le décrochage ». Depuis le début de la crise, 2 000 ordinateurs ultraportables initialement destinés aux usages en collège ont été débloqués en urgence par le Département auxquels s’ajoutent 600 tablettes mises à disposition par Seine Yvelines numérique auprès des jeunes de l’Aide sociale à l’enfance ainsi que les équipements remis avant la crise aux enseignants et aux élèves. Soit 10 000 équipements mobiles en tout.

Ce matériel est mis à disposition au moins jusqu’en juin. Mais déjà, l’équipe pédagogique de Léonard-de-Vinci prépare le déconfinement prévu, à ce stade, dans un mois. « On réfléchit à la manière dont on va accueillir les élèves. Ils auront besoin de s’exprimer sur ce qu’ils ont vécu, c’est sûr. Nous leur donnerons aussi des objectifs clairs pour les semaines qui resteront », assure la principale.

Pauline Vinatier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *