CD92/Willy Labre
Posté dans Grand projet

Le Grand siècle à l’honneur à la Caserne Sully

D’ici 2024, un musée consacré à l’histoire et aux artistes du XVIIe siècle sera créé à Saint-Cloud.

Acquise par le Département en 2016, la Caserne Sully, située à proximité du Domaine national de Saint-Cloud, va devenir un musée d’ici 2024. Ce bâtiment du début du XIXe siècle abritera la collection du Musée du Grand Siècle dédié aux artistes du XVIIe siècle. Le futur musée sera composé du don au Département par Pierre Rosenberg, ancien directeur du Louvre et membre de l’Académie française, de 2 000 dessins du XVIIe  siècle et de 900 tableaux d’artistes du XVIIe  à nos jours. « Ce projet artistique et culturel d’envergure est le fruit de la rencontre entre deux passionnés du XVIIe siècle, explique Patrick Devedjian. Avec Pierre Rosenberg, nous souhaitons mettre en lumière ce Grand Siècle, qui a apporté beaucoup à l’art français. » Le projet sera porté par l’historien de l’art Alexandre Gady.

Volet pédagogique

L’équipement comprendra plusieurs facettes avec, donc, ce musée d’art mais aussi un musée d’histoire de l’art et d’histoire du Grand Siècle et un centre d’interprétation et de recherches en lien avec l’université de Paris X-Nanterre. Un volet pédagogique sera développé pour rendre accessible ces collections au plus grand nombre.

Situé à la fois au cœur de la Vallée de la Culture des Hauts-de-Seine et à proximité des Yvelines, le musée viendra compléter l’offre culturelle, historique et pédagogique des deux Départements. Une présentation du projet aura lieu à la rentrée avant le début des travaux en 2020.

M.L.B.

L’art et le design en vallée de la Seine

Ce nouveau musée prendra place non loin de la future Cité des métiers d’art et du design, au cœur de la Cité de la Céramique à Sèvres. Le Département investit douze millions d’euros pour créer cet équipement culturel situé en bord de Seine et en lisière du Domaine national de Saint-Cloud dans deux bâtiments du XXe siècle classés monuments historiques. Construits initialement pour héberger l’École nationale supérieure de céramique, il n’étaient plus utilisés depuis 1969. Cette Cité aura pour objectif de préserver les savoir-faire traditionnels de l’artisanat d’art et développer les techniques et méthodes innovantes de cette discipline – en particulier le design – avec des ateliers mais aussi des espaces collaboratifs, un fablab, un incubateur des designers et un showroom. Ouverture prévue en 2020. n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *