CD92/Olivier Ravoire et Danae-Kohei Nawa, dessin en cours de finalisation.
Posté dans Urbanisme

Monumentale goutte d’eau

Ether (Égalité), du japonais Kohei Nawa, sera installée à l’été 2022 sur la pointe aval de l’île Seguin. Une œuvre symbolisant l’Égalité, en écho à la célèbre statue de la Liberté.

Succession de sphères, de cercles, d’élancements, Ether (Égalité) figure la chute d’une goutte d’eau de vingt-cinq mètres de haut figée à l’état solide. Illustration du principe de gravité s’exerçant sur tous les corps terrestres, elle se veut par là même statue de l’Égalité, en écho à la statue de la Liberté de Bartholdi. Retenue à l’issue d’un concours international par un jury composé d’élus du territoire et de personnalités de l’art et de la culture, elle pourra être admirée à partir de l’été 2022. « Elle semble flotter à la surface, fixée à la proue de l’Île Seguin, comme celle d’un navire dont La Seine musicale serait le corps et sa sphère la voile et l’étendard », détaille Kohei Nawa, concepteur de l’œuvre avec l’agence Danae. Plusieurs dispositifs, en réalité virtuelle et en réalité augmentée via une application accessible sur smartphone ou tablette, permettront au public d’approfondir ses impressions et d’en savoir plus sur cet artiste et son parcours. Ether (Egalité) intégrera le parcours sculpté de la Vallée de la Culture, le long de la Seine, déjà riche d’œuvres de Dubuffet, Belmondo, César ou Rodin. 

P.V.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *