Posté dans Zapping
1

Vélo

En parallèle des pistes cyclables, plusieurs villes ont installé des équipements de parking et d’entretien des deux-roues. À Nanterre, trois stations de réparation en libre accès sont disponibles à Nanterre-Université, Nanterre-Préfecture et face à la Maison de la Musique et de nouvelles places de parking vélo ont été créées. À Vanves, 48 sas vélos et cent arceaux de stationnement ont été mis en place sur les voies communales et à Clichy, des poches de stationnement de six arceaux chacune vont être installées aux abords des commerces, des équipements publics et des bureaux. Dans certaines communes, la vitesse autorisée est passée de 50 à 30 km/h sur certains axes communaux comme à Issy-les-Moulineaux ou à Rueil. À Antony, l’hyper-centre est classé en zone 20 km/h et les cyclistes et piétons sont prioritaires. 
© DR

2

Culture

La Maison Lorilleux a ouvert ses portes en juin. Ce lieu, baptisé ainsi en hommage à la famille Lorilleux et plus particulièrement  à Charles, industriel et ancien maire de la ville, était jusqu’en 2013 le conservatoire municipal. Il a été aujourd’hui rénové pour devenir un espace dédié plus globalement à la culture et accueillera tout au long de l’année des collections permanentes, des expositions temporaires, des animations pédagogiques, une artothèque et un salon de thé. Le lieu consacre en ce moment sa première exposition à l’artiste Sino, l’un des pionniers du mouvement graffiti français. Pour voir ses œuvres dans le cadre de l’exposition Street Life tout en respectant les règles sanitaires, l’accès se fait sur inscription.
© Ville de Puteaux

3

Commerce

Pour aider les restaurants et les commerçants de Neuilly, le dispositif « À Neuilly, j’achète aujourd’hui pour demain » propose un système d’achat par anticipation sous forme de coupons. D’un côté, le consommateur pré-achète des produits, repas ou prestations à l’avance et décale ainsi ses dépenses et de l’autre, le commerçant bénéficie d’une avance en trésorerie. 

4

FabLab

Pendant le confinement, visières de protection et surblouses ont été fabriquées au cœur d’un FabLab installé à l’Espace Savary grâce à une dizaine d’imprimantes 3D collectées dans plusieurs endroits de la ville. L’ISEP, l’école des ingénieurs du numérique dont le campus est situé dans la ville, a fourni des formateurs pour accompagner les bénévoles qui ont assuré cette production pendant la durée nécessaire à l’équipement des commerçants. Le FabLab sera ensuite orienté vers d’autres productions en fonction des besoins. 
© DR

5

Lecture

Un Brin de Lecture devient Un Été à lire. Du 8 juillet au 27 août, des séances de lecture sont organisées le mercredi et jeudi après-midi de 14 h 30 à 18 h au salon de lecture de la Maison de Chateaubriand installé sous le grand marronnier du parc. Alphonse Daudet sera à l’honneur avec des lectures des Lettres de mon moulin les 9 et 22 juillet et le 6 août à 16 heures et des Contes du Lundi les 13 et 26 août à 16 heures. Plusieurs spectacles sont prévus pour le jeune public mais aussi des animations avec la médiathèque de Châtenay-Malabry autour de la lecture et de la musique ou encore des visites sensorielles du parc le 29 juillet et le 5 août à 15 heures. 
© CD92/Stephanie Gutierrez-Ortega

6

Carte

Jusqu’au 14 août, le dessinateur Albert Dubout est à l’honneur au musée de la Carte à jouer d’Issy-les-Moulineaux, pour une (re)découverte d’un des plus célèbres dessinateurs français du XXe siècle. Cette exposition estivale présente une quarantaine de dessins du « Fou dessinant » qui fut à la fois dessinateur de presse, illustrateur, affichiste ou encore réalisateur. Un panorama de son œuvre des années 30 aux années 60 qui mêle les couples, les chats et bien sûr Pagnol et la Partie de cartes.
© Ville d’Issy-les-Moulineaux

7

Opéra

En partenariat avec l’Opéra de Paris, le Département propose son « Opéra d’été » à La Seine Musicale. Deux œuvres lyriques ou chorégraphiques captées au Palais Garnier ou à l’Opéra Bastille seront diffusées les 27 et 28 août en plein air, sur le grand écran situé sur le parvis du bâtiment pour une jauge de trois cents personnes. Pour cette première, la Traviata de Verdi, mise en scène par Simon Stone et Giselle, sur une chorégraphie de Jean Coralli et Jules Perrot sont les deux spectacles choisis. 

8

Solidarité

Quatre bénévoles garchois ont mis en place le réseau Solidarité voisins pour venir en aide aux personnes les plus en difficulté pendant la période de confinement en livrant par exemple à domicile des courses ou des médicaments. Le réseau s’est ensuite élargi à d’autres services comme l’écoute téléphonique des Garchois en situation d’isolement et de détresse psychologique via une plateforme avec un numéro unique (01 47 41 12 13) et la création d’une manufacture solidaire pour fabriquer 10 000 masques pour enfants et adultes. Il poursuit désormais son existence pour répondre aux besoins de solidarité durant l’été, période de grand isolement pour certaines personnes.
© DR

9

Moustique

Le Département des Hauts-de-Seine et l’Agence régionale de santé (ARS) mettent en place un site internet pour signaler la présence du moustique tigre sur le territoire. Cette espèce noire à rayures blanches plus petite qu’une pièce d’un centime peut transmettre des maladies à l’homme et s’installe près des lieux d’habitation et des eaux stagnantes où elle dépose ses œufs. L’ARS donne également les bons conseils pour éviter sa prolifération : éliminer les endroits où l’eau peut stagner, couvrir les réservoirs d’eau, changer régulièrement l’eau des plantes et des fleurs… 

10

Running

L’application Runnin’City permet de découvrir gratuitement plus de deux cents villes dans le monde en mêlant sport et tourisme : un GPS vocal et un audioguide accompagnent le coureur à travers des parcours jalonnés de points d’intérêt touristique, avec commentaires à la clé. Pour alimenter l’offre slow-tourisme des Hauts-de-Seine, des parcours de « courses à pied touristiques » du territoire vont être intégrés dès le 6 juillet dans l’appli. Trois circuits ont été sélectionnés, tous faisant entre 5 et 10 kilomètres : le premier entre Sèvres et Suresnes, le second entre Asnières-sur-Seine et Clichy en passant par l’île de la Jatte et le troisième d’Issy-les-Moulineaux à Meudon. À télécharger sur l’App Store et Google Play.

11

Bénévole

Pendant le confinement, deux Bois-Colombiens ont créé la plateforme « Artisanlivreur » qui a permis aux commerçants de la ville de pouvoir livrer les habitants à domicile. Mise en ligne le 10 avril dernier, elle a été utilisée par près de 5 000 personnes et 45 commerçants. La plateforme est encore ouverte aujourd’hui. Dans les cafés et restaurants, l’appli QRitus permet aux clients d’accéder aux menus sans manipuler la carte afin d’aider les restaurateurs à rouvrir leur établissement avec toutes les mesures barrières.

12

Entraide

La plateforme en ligne Suresnes Entraide a été lancée afin de regrouper associations, bénévoles et habitants qui veulent venir en aide à ceux qui en ont besoin. Cette plateforme d’entraide, outil supplémentaire pour prolonger cet élan de solidarité, met donc en relation des Suresnois ayant un besoin avec des habitants, des associations ou des services de la ville pouvant y répondre en quelques clics. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *